Maman

Le pourquoi du comment ?

J’ai longuement réflechi sur le premier article du blog, car j’ai envie de vous parler d’un tas de chose.

J’aurai pu vous parlez de shopping ou de décoration, mais je tenais à vous expliquer mon parcours pour avoir ma princesse.

Avant ma p’tite licorne, je n’avais pas conscience comment notre vie était vide.

Je me suis mariée en mai 2015 💍, je savais déjà que j’allais avoir des difficultés pour avoir un enfant, mais je ne pensais pas que l’AMP (on dit aussi PMA) allait être autant dure.

Tout d’abord, l’AMP ça veut dire quoi, ce terme signifie l’Aide Médicalisé à la Procréation.

J’ai eu un BAC ST2S, donc je savais à peu près ce que cela signifiait, mais je ne savais pas comment cela se passait.

J’ai toujours su que j’aurai du mal à avoir des enfants. Donc on peut dire que psychologiquement, je ne savais pas du tout comment s’allais se dérouler.

Je n’ai pas pris la pilule pour différentes raisons et comme je savais que j’allais avoir du mal à avoir des enfants donc on ne voulait pas trop perdre du temps.

img_1767-1

J’ai eu de la chance dans ce parcours qui n’a pas été aussi long que certaines et moins difficile je pense. Mais, moralement je pense qu’on est toute au même stade : l’incompréhension, pourquoi nous…

Je suis entrée en PMA le 6 Janvier 2016, date symbolique. 🏩

On sort du rendez-vous en étant encore plus perdu qu’en rentrant. Tu sors avec un milliard d’ordonnances, un milliard d’examens… 🏥💊🌡💉

Après tous les examens effectués, l’opération faite, on se dit enfin, la fin du tunnel on va savoir ou on va… Mais non, là on nous dit bon on va vous laisser trois chances de faire des stimulations ovariennes et après on passera au FIV si sa marche pas, donc ils nous font croire que bah ça ne marchera peut-être pas.

Donc on commence attend que les règles arrivent, retard encore du retard, donc là on prend du Duphaston, toujours pas de règles, on reprend du Duphaston, et là les règles donc J1 faut appeler la secrétaire pour qu’elle nous donne le protocole exact.

Go à la pharmacie, Puregon et Ovitrelle dans un sac avec toutes ces boites à mettre rapidement dans le frigo. On se dit que notre avenir est dedans.

Alors les piqûres 💉, je les fais toute seule car j’avais eu déjà eu des phlébites donc j’avais l’habitude même si ce n’est pas pour la même raison. Au début, on mise beaucoup sur le premier rendez-vous. Et bim, la chute « Ah bah non, il faut augmenter les doses, rien n’a augmenté » (les follicules). On se dit ce n’est rien, rendez-vous deux jours toujours le même discours, plus d’une vingtaine de jours se passe et là on te dit « Bon bah il y en a un petit mais bon, on va déclencher par Ovitrelle et 36 heures après ovulation… »

On a déjà plus « d’intimité » avant de commencer le protocole, mais après les piqûres s’est encore pire. On est juste des numéros qu’on appelle, on rentre, ils ont plus besoin de parler, on s’installe et t’attend, on t’examine, on te dit quand revenir et c’est fini…

Maintenant, ce n’est plus les piqûres, c’est Ovitrelle, c’est sérieux… Un milliard de questions, on y croit, on espère de tout coeur. L’attente est longue, 14 jours. Bon à 10 jours, on se dit qu’on va faire un test et la bim négatif. Bah à ce moment, même si c’est négatif, tu as une petite voix dans ta tête qui te dit « ne t’inquiète pas c’est trop tôt » donc le lendemain rebelote et toujours cette petite voix, jusqu’au 14ème jours bah on y croit encore jusqu’à la prise de sang. Une fois, le résultat reçu faut rappeler la PMA, on attend les règles et c’est reparti.

On est maintenant fin juillet 2016, deux semaines plus tard toujours pas de règles. Le délai pour la prochaine stimulation est fini, faut attendre fin août.

Duphaston pris, 10 jours plus tard, on recommence une autre stimulation. Encore tous plein d’espoir, mais toujours pareil les follicules ont dû mal à augmenter. Trois semaines plus tard, on déclenche, on patiente…

La même histoire, on fait les tests à J10, J11, J12, J13, J14 négatif, prise de sang négatif.

On attend les règles, je crois que je n’ai jamais autant pressé de les avoir.

Elles sont enfin arrivées avec 2 jours de retard mdrr. On augmente encore un peu les doses d’Ovitrelle. Une semaine après pour le contrôle, ils nous parlent déjà de la FIV. Pour cette troisième stimulation, je n’y crois plus. Je me dis que si eux n’y croient pas pourquoi nous devront y croire. J’ai eu cette baisse de moral, plus envie d’y croire, plus envie de faire ces satanés piqûres chaque soir. Alors là je tiens à toutes vous remercier pour vos p’tits messages, vos commentaires. Vous avez été d’un grand soutien.

Après 25 jours de piqûre, on fait enfin la piqûre d’Ovitrelle. Je fais cette piqure d’ovitrelle, le 21 octobre 2016, sans aucune conviction. Même si une petite voix au fond de moi me disait d’y croire, je n’y arrivais plus, j’avais perdu cette envie.

Après 9 jours d’attente, le 1er novembre 2016, je me suis levée de bonne heure pour aller faire mes ongles 💅🏼 et avant je décidais de faire ce test.

Le test fait, je le pose et pars me préparer. Je l’oublie même. Avant de partir, je le regarde et je suis choqué. Je n’arrivais plus à bouger, je file faire un deuxième test encore positif. 😍😍 J’espère avoir un laboratoire, même si je sais qu’ils seront tous fermés… Mon mari avait travaillé de nuit, quand je lui ai dit, il n’y croyait pas. 😵 Il n’a pas tout de suite remarqué ce que je lui disais.

 

Prise de sang, faite le lendemain et on patiente.

img_7098Positif, ouah, c’est notre tour ❤️😍🙏🏼

J’appelle la PMA qui me dise que c’est bien, mais de pas trop me réjouir avant l’autre prise de sang 48 heures après. Les résultats de l’autre prise de sang reçu, on est soulagé, le taux avait triplé. 😵

img_7111Nous avons préféré de ne pas l’annoncer de suite à nos proches. 🤫 On a attendu puis on l’a dit aux parents de mon mari et aux miens et le reste on l’annoncé plus tard.

Pour faire une p’tite conclusion, la PMA est un long parcours qui nous fatigue psychologiquement, mentalement, financièrement (mdr tous les tests de grossesse, tests d’ovulation, homéopathie, certains médicaments). Mais aussi, tout devra être organisé. 🗂

J’espère de tout cœur que les essayeuses ont cette chance de vivre cette belle aventure. Une grande pensée pour la belle @le_journal_de_lili que je suis sur Instagram et qui est une personne plus que courageuse dont j’espère un joli bébé rapidement🙏🏼🙏🏼🙏🏼🙏🏼. Mais aussi contente, que toute les essayeuses que j’ai suivies ont réussi être enceinte et à avoir leur p’tit bout de chou🎉🎊😍.

6 commentaires sur “Le pourquoi du comment ?

  1. Hey you ! C’est étrange, mais pour avoir tout suivi au jour le jour, je ne me rendais pas compte de la difficulté de tes calculs avec ton cycle. Tu nous formulais le ras le bol oui, mais au final on a jamais eu conscience de tout ces rendez-vou répétés. En tout cas ça valait le coup tu nous as donné une belle Princesse 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s